MEETING IN LAKESH & WAKAN-TANKA

Le GRAND TREMPLIN c’était ce samedi à la Ferme du Biéreau (Louvain-la-Neuve) où 5 groupes se sont succédés pour notre plus grand plaisir! Parce que oui, la Belgique et la France regorgent de jeunes hyper talentueux! Vous n’avez pas eu la chance d’y assister? Cet article est fait pour vous!

Sans titre 2

L’initiative de départ émane de la Province du Brabant Wallon en collaboration avec le CCBW et la Ferme du Biéreau qui lança en 2008 l’Opération Tremplin. Cet événement qui a lieu chaque année a pour objectif de promouvoir des groupes pop-rock belges montants en leur donnant l’opportunité de se produire sur scène et ce, en présentant un set devant un public de curieux mais aussi de professionnels. En plus de cela, les artistes lauréats bénéficient d’un accompagnement personnalisé notamment via la résidence organisée peu de temps avant le Jour-J.

Cette année, ce sont les cinq liégeois du groupe pop-folk Roscoe qui endossent le rôle de parrains de l’édition 2016. En 2013, leur premier album Cracks était élu album de l’année aux Octaves de la musique. Trois ans après, ils reviennent avec Mont Royal produit par Luux Cox (Girls in Hawaii, Stromae). Bonne nouvelle, ils seront présents aux Nuits Botanique le 11 mai prochain ainsi qu’aux Ardentes et à Dour cet été!

LINE-UP →  In Lakesh – Wakan-Tanka – Roscoe – Like Like – Rouge United

Copie de GRAND TREMPLIN 225

Si In Lakesh désigne en premier lieu une expression maya pour se saluer et pouvant se traduire par « Bonjour à toi, miroir de moi même », c’est aussi une formation de musicos. Et quelle formation! Elle voit d’abord le jour sous l’initiative de Fabien Noël (voix principale-clavier-guitare) et Bertrand Baijot (guitare-basse-clavier-choeurs). Sébastien Bernon (guitare-basse-choeurs), Bruno Baudewyns (guitare-basse-clavier-choeurs) et Antoine Valvin (batterie-choeurs) viendront ensuite se joindre à eux. Ma phrase vous semble super longue? C’est normal. Car oui, les cinq intéressés sont en fait… multi-instrumentistes!

Initialement, le groupe se caractérise comme faisant de la musique indie/folk même si ses influences varient en fonction de leurs productions. En effet, leur projet de mini-albums sous forme de triptyque se veut varié, chaque EP faisant référence à un univers qui lui est bien propre et spécifique. In Lakesh c’est un vent de fraîcheur sur scène, une grande implication des artistes dans leur démarche musicale. Démarche musicale dont émane une atmosphère de partage et d’échange avec le public lors de leurs concerts.

Où les retrouver?

Sans titre 12

Vous avez déjà sorti deux EP (Albatros en 2014 et Coma en 2016) dans un projet qui en prévoit trois. Dans quelle démarche s’inscrit ce concept de mini-albums retraçant l’évolution de la vie humaine? 

FABIENA la base nous étions juste à deux avec Bertrand, on sortait d’un premier projet musical mais il y avait une certaine frustration car on était dans une autre optique avec ce premier groupe qui était de se dire « On fait de la musique ensemble, c’est cool » mais on ne sait pas trop où l’on va… Et je me suis dit : si un jour je refais un groupe avec d’autres gars, il faut qu’il y ait un véritable propos, une véritable intention. On a donc beaucoup réfléchis et on s’est dit que ce serait intéressant d’avoir une idée sur du long terme, quelque chose qui nous lie tous car cela nous donne déjà une fameuse direction : on sait où l’on va et on est déjà en train de se pencher sur l’après.

Justement par rapport à cet après, comment voyez-vous la suite?

FABIEN: Pour la suite, il y aura d’office un autre concept derrière, c’est sûr. Après la vieillesse, il pourrait  y avoir d’autres projets, par exemple qui lieraient l’écriture avec la musique comme l’a fait Mathias Malzieu (Dionysos) qui a écrit un roman et sorti un album.  Ce genre de projet qui mêle plusieurs champs artistiques  c’est super intéressant. Enfin voilà, là je suis en train de réfléchir tout haut! [Rires]

LIRE LA SUITE ←

Copie de GRAND TREMPLIN 079.jpg

Les Wakan-Tanka ce sont en réalité des musiciens français en vadrouille en Belgique! Et oui, ce trio est originaire d’Evry au sud-est de Paris. Erwan (guitare & chant), David (synthé & choeurs) et Chris (batterie & choeurs) se sont rencontrés à la fac et depuis ils font de la musique ensemble. Vers 19h45, ils montent sur scène pour ouvrir la soirée. Proposant un rock alternatif/progressif lourd et massif, ils mettent dès les premiers riffs le public dans leur poche. Les morceaux s’enchaînent et nous plongeons dans leur univers mystique teinté de culture et récits amérindiens.

Fin de soirée, je les retrouve avec mon carnet autour d’une bière bien de chez nous pour leur poser quelques questions, chose qu’ils acceptent avec plaisir. On parle musique mais pas que! Comme un groupe de potes, on échange mutuellement et ça fait du bien de rencontrer des personnes aussi adorables. A l’heure où j’écris ces lignes, deux jours après les effroyables événements qui ont ébranlé notre capitale, repenser à des moments de partage comme ceux-là me remet un peu de baume au cœur…

Je vous laisse avec leur interview et vous invite à checker leur soundcloud!

Où les retrouver?

FACEBOOKINSTAGRAMTWITTERSOUNDCLOUD

Sans titre 12

Première question histoire de faire plus ample connaissance, comment décririez-vous le groupe pour ceux qui ne vous connaîtraient pas encore? 

CHRIS :  Et bien nous c’est Wakan-Tanka, ça fait à peu près deux ans que nous avons créé ce projet là mais ça fait plus ou moins 4 ans que l’on joue ensemble. Nos influences sont très différentes, ça peut aller du post-rock au stoner et même parfois un peu d’électro!

Et d’où est-ce que vous vous connaissez? 

CHRIS : De la fac! On a tous bifurqué en musicologie. 

[Intervention du manager] : Tu enregistres bien? Alors je vais te dire… La musicologie est à la musique ce que la gynécologie est à l’amour!

CHRIS  : Voilà, c’était la parole de Yann!

ERWAN :  Alors là, je ne pouvais pas dire mieux! Et donc voilà on a ensuite monté ce projet Wakan-Tanka…

→  LIRE LA SUITE ←

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *