ENGLAND CALLING

Je me vois encore dans la voiture de ma mère, roulant le long de l’avenue de Tervueren, hyper fière de pouvoir enfin m’asseoir devant, en train de chanter à tue-tête Back in The USSR, Yellow Submarine et Penny Lane. Enfin par « chanter » on se comprend : Je parlais pas un mot d’anglais, je te laisse imaginer. Aujourd’hui rien n’a changé, je chante toujours comme une allumée dans ma voiture, sauf que maintenant, j’ai le permis.

Lire la suite de "ENGLAND CALLING"